Améliorer le professionnalisme, réduire les dépenses, dit Nirmala Sitharaman aux PSE

Economie

Le ministre des Finances de l’Union, Nirmala Sitharaman, a demandé jeudi aux entreprises du secteur public d’améliorer leur professionnalisme, de réduire leurs dépenses et d’envisager de travailler avec des entités du secteur privé.

Elle s’adressait aux chefs de diverses entreprises du secteur public central (CPSE) au Mahatma Mandir à Gandhinagar après avoir inauguré une méga exposition sur la contribution de ces entreprises publiques à l’édification de la nation dans le cadre des célébrations d’Azadi Ka Amrit Mahotsav.

« Il est maintenant temps pour les PSE de montrer que vous êtes très désireux d’améliorer votre professionnalisme autant que vous l’avez fait entre 1991 et aujourd’hui. Et dans la mesure du possible, afin de réduire les frais généraux, il pourrait être utile d’examiner la participation privée en même temps que ce que vous faites… vous pouvez bénéficier de l’efficacité du secteur privé », a déclaré Sitharaman.

Faisant référence à la nouvelle politique des PSE annoncée en 2021, le ministre des Finances a déclaré que les PSE doivent être conscients de la concurrence qu’ils devront affronter de la part du secteur privé pour lequel le gouvernement a ouvert les secteurs stratégiques.

« La politique s’est ouverte au fonctionnement du secteur privé, et par conséquent, je voudrais lever ici un drapeau à tous les PSE. Au moment où vous vous ouvrez au secteur privé pour entrer dans un domaine, nous, dans le secteur public, devrons être conscients du niveau de concurrence qui va être devant nous.

« Et si nous sommes conscients du niveau de concurrence, je suis sûr que, tout comme vous l’avez fait dans le passé pendant plusieurs décennies, vous ferez face au défi, et pourrez également vous lever et grâce à une meilleure efficacité être au sommet plutôt que de quitter l’espace », a déclaré Sitharaman.

A lire aussi  Le ministère de l'Alimentation révise l'allocation de blé à 12 États pour les 10 prochains mois

Elle a qualifié les réformes économiques, qui ont été introduites dans le pays en 1991, de « changeur de jeu ».

« Avec l’ouverture de l’Inde après 1991, les ESP ont commencé à concurrencer les entités du secteur privé. Vous avez trouvé que cela changeait la donne, car les PSE ont réalisé qu’ils devaient maintenant améliorer leur efficacité, également augmenter et réduire les frais généraux », a déclaré le ministre.

L’exposition intitulée « Nation Building and CPSEs » a des stands de près de 75 entreprises du gouvernement central, telles que Coal India, GAIL India, NTPC, Steel Authority of India Ltd et Indian Oil Corporation Ltd. L’exposition sera ouverte au public à partir du 10 juin. à 12.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.