Bitbns s’attend à ce que sa base d’utilisateurs atteigne 10 millions d’ici la fin de l’exercice 23 ; vise à générer des revenus d’environ six à sept millions de dollars

Crypto monnaie

L’échange de crypto-monnaie Bitbns vise à enregistrer un revenu brut d’environ six à sept millions de dollars pour l’exercice 23, a déclaré Gaurav Dahake, PDG de Bitbns, à FE Digital Currency. L’échange prétend avoir une base d’utilisateurs actuelle de 4,8 millions. « Nous prévoyons que la force de notre base d’utilisateurs atteindra 10 millions d’ici la fin de l’exercice 23. Considérant que certaines politiques fiscales telles que la déduction fiscale de 1% à la source (TDS) seront mises en œuvre, nous prévoyons une baisse de 20% de nos revenus bruts par rapport à l’exercice précédent », a déclaré Dahake. Au cours de l’exercice 22, la bourse a affirmé avoir enregistré un revenu brut de huit millions de dollars.

Actuellement, le principal modèle de revenus de la bourse s’articule autour des frais de 0,1 % qu’elle facture aux utilisateurs pour le trading sur la plateforme. « Si un utilisateur prête ses actifs de crypto-monnaie à un autre utilisateur, nous facturons des frais de prêt et d’emprunt de 15% sur les intérêts générés par la transaction », a déclaré Dahake. En outre, Dahake a déclaré que la bourse a enregistré un bénéfice net d’un million de dollars pour l’exercice 22 et s’attend à un bénéfice net de 500 000 dollars pour l’exercice 23. Basée à Bangalore, la bourse compte actuellement environ 70 employés.

Outre le trading de crypto-monnaies, la bourse prétend fournir un service de plan d’investissement systématique (SIP) à ses utilisateurs. «Avec l’installation SIP, les gens peuvent investir dans le bitcoin sans avoir à se soucier de la volatilité des crypto-monnaies. Nous facilitons également le prêt et l’emprunt de crypto-monnaies », a déclaré Dahake. L’échange prétend être amorcé par nature. « Nous n’avons pas levé de capitaux auprès d’investisseurs externes », a déclaré Dahake.

A lire aussi  Pocket Network prend en charge la plateforme blockchain NEAR

Selon Dahake, la bourse prétend avoir un système de référence comme stratégie marketing. «Ce système de parrainage récompense les clients avec une commission de 50% sur les frais de transaction payés par les clients auxquels les services de la bourse ont été référencés. Nous avons créé des chaînes sur YouTube proposant du contenu sur la crypto-monnaie dans différentes langues telles que le bengali, le tamoul, le télougou, l’hindi, entre autres. La bourse a collaboré avec des marques alimentaires telles que Behrouz Biryani dans le cadre d’un exercice de marketing », a déclaré Dahake. Il a déclaré que 25% des revenus générés par l’échange sont investis dans le marketing. De plus, la bourse prétend consacrer environ 20% de ses revenus nets aux ressources humaines et environ 30% à la technologie.

En outre, la bourse prétend avoir un lien avec la société de commerce électronique Amazon pour ses services Web. «Nous avons également un partenariat commercial avec l’échange international de crypto-monnaie OKX. L’échange offre des services à d’autres entités basées sur la crypto-monnaie pour fournir un support à leur flux fiat et concernant d’autres aspects du trading », a déclaré Dahake. La bourse affirme que 50% de tous les nouveaux produits de crypto-monnaie lancés en Inde utilisent des services basés sur la liquidité. Actuellement, la bourse prétend prendre en charge le trading de 400 crypto-monnaies différentes. « Nous facturons des frais de 0,03 à 0,025% en fonction du volume de transactions par utilisateur », a déclaré Dahake.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.