L’artiste martiale Amanda Nunes proposera une formation en métavers

Crypto monnaie

Le Sports Metaverse a annoncé son partenariat avec l’icône de l’Ultimate Fighting Championship (UFC) Amanda Nunes. Dans le cadre de ce partenariat, Nunes construit sa salle de sport personnelle dans le Sports Metaverse, et elle apparaîtra en 3D et entraînera les utilisateurs sur la façon de se battre. De plus, ce partenariat inaugure le lancement de la vente de terrains The Sports Metaverse dans le métaverse de Lion Lands et de Sports City, où les utilisateurs peuvent échanger des NFT, acheter des terrains, interagir avec des sportifs et visiter des stades. La prévente est actuellement en cours et sera ouverte au public en juin. Cinq entreprises ont déjà pré-acheté des terrains. Ils incluent Phat Fish Fantasy, Own the Moment, ThriveFantasy, Beyond The Game Network et Press Sports.

Pour Nunea, avoir une salle de sport a toujours été un rêve. « Vous voulez être en contrôle de vos affaires, vous voulez vous entraîner comme vous le souhaitez. Vous voulez pouvoir partager avec les fans. Je construis ma propre salle de sport dans le monde réel et maintenant j’en ai une dans le métaverse. J’ai fait beaucoup d’histoire dans les arts martiaux mixtes (MMA) et j’ai hâte d’avoir toutes mes photos et souvenirs de ces moments dans mon gymnase, donc chaque fois que j’entre, j’ai une bonne ambiance et je peux s’entraîner pour faire encore plus de bonnes choses dans le sport. J’ai hâte de passer à la prochaine étape de ma vie », a-t-elle déclaré.

Selon la société, outre Amanda Nunes et Romelu Lukaku, une série de stars et de marques sportives sont alignées pour The Sports Metaverse, avec des accords en cours avec des athlètes de premier plan du football, du tennis, du MMA, du basket-ball et du baseball.

A lire aussi  Top 10 des prix des crypto-monnaies aujourd'hui, 4 mai Dernier rapport sur le marché des crypto-monnaies, tendances

C’est un plaisir d’accueillir Amanda Nunes et les cinq marques de sport dans le Sports Metaverse, a déclaré Chris Worsey, co-fondateur et PDG de SportsIcon. « Le gym d’Amanda et l’entraînement qu’elle offrira sont uniques. Nous sommes le métaverse capturant volumétriquement des icônes comme celle-ci, permettant aux consommateurs d’interagir avec les athlètes d’une manière complètement nouvelle. Nous attendons avec impatience la vente du terrain public en juin », a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.