Le centre efface l’intégralité de la compensation de TPS due jusqu’en mai en puisant dans ses propres fonds

Economie

Pour faciliter la liquidité des États, le Centre a débloqué mardi 86 912 crores de roupies ou le montant total de la compensation de la taxe sur les produits et services (TPS) payable aux États jusqu’en mai, en puisant dans leurs propres ressources.

La décision de libérer le montant de l’indemnisation à l’avance au lieu d’attendre le transfert bimensuel habituel du montant de l’indemnisation revêt également de l’importance avant la réunion du Conseil de la TPS plus tard ce mois-ci. Le Centre devra débloquer la compensation de la TPS aux États pour juin, le dernier mois du mécanisme quinquennal.

Dans le cadre du mécanisme de compensation de la TPS, qui est garanti par la Constitution, les gouvernements des États sont assurés d’une croissance annuelle des revenus de 14 % pendant les cinq premières années après le lancement de la taxe en juillet 2017.

«Cette décision (libération de l’indemnisation jusqu’en mai) a été prise malgré le fait que seulement environ 25 000 crores de roupies sont disponibles dans le fonds d’indemnisation de la TPS. Le solde est débloqué par le Centre à partir de ses propres ressources en attendant la perception de la taxe », a déclaré le ministère des Finances dans un communiqué.

Sur les 86 912 crores de roupies versés aux États, 47 617 crores de roupies étaient des arriérés d’indemnisation jusqu’en janvier 2022, 21 322 crores de roupies pour février-mars et 17 973 crores de roupies pour avril-mai. Si le Centre avait suivi le schéma habituel de libération bimensuelle, les libérations de compensation auraient traîné au moins jusqu’en août.

A lire aussi  Les navires bloqués avec plus de 0,26 MT de blé au port de Kandla sont invités à partir

Pour fournir une indemnisation aux États, une taxe est prélevée sur certains biens et une indemnisation est versée par le Fonds d’indemnisation depuis le 1er juillet 2017.

Pour s’assurer que les États disposent de ressources adéquates et opportunes pour lutter contre la covid et les problèmes connexes, le Centre a emprunté 1,1 billion de roupies au cours de l’exercice 21 et 1,59 billion de roupies au cours de l’exercice 22 et l’a transmis aux États sur la base d’un prêt adossé en tant que fonds dans le cess désigné la piscine est tombée à court.

Aidées par de solides recettes fiscales, les dépenses en capital des gouvernements des États semblent avoir bondi de près d’un tiers en glissement annuel au cours de l’exercice 22, a montré un examen des performances budgétaires de 20 États par FE.

Grâce aux efforts concertés du centre et des États, la collecte mensuelle brute de la TPS, y compris la taxe, a enregistré une augmentation remarquable ces derniers mois. Cependant, le Centre a clairement indiqué qu’il ne prolongerait pas la période d’indemnisation au-delà de juin 2022, même si certains États ont fait pression pour une telle prolongation en invoquant des contraintes de revenus à la suite de Covid. Le Conseil GST peut discuter de la question.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.