Le ministère de l’Alimentation révise l’allocation de blé à 12 États pour les 10 prochains mois

Economie

Après une forte baisse des achats de blé cette session entraînant une baisse des stocks, le gouvernement a réduit l’allocation de blé fournie à 13 États pour la mise en œuvre de la loi nationale sur la sécurité alimentaire (NFSA) de juin 2022 à mars 2023. Selon les directives révisées, l’allocation de riz a été augmenté dans le cadre de la NFSA.

Une communication du ministère de l’Alimentation vendredi a déclaré que la révision de l’allocation de riz et de blé a été faite pour la « gestion des stocks de céréales vivrières selon les normes ».

L’allocation de blé dans le cadre de la NFSA a été réduite pour le Bihar, le Jharkhand, l’Odisha, le Bengale occidental, Delhi, l’Uttar Pradesh, le Gujarat, le Maharashtra, le Madhya Pradesh, le Tamil Nadu, l’Uttarakhand et le Kerala à seulement 85 320 tonnes en juin 2022 et mars 2023 par rapport à la norme précédente de 0,21 million de tonnes (MT). L’allocation de riz dans le cadre de la NFSA à ces États a été portée à 2,04 MT contre 1,9 MT.

Les achats de blé du gouvernement pour l’année en cours pourraient représenter moins de la moitié du niveau de l’an dernier, car les prix du marché restent supérieurs au prix de soutien minimum (MSP) fixé par le gouvernement. Les achats de céréales par la Food Corporation of India (FCI) et d’autres agences gouvernementales au MSP se sont élevés à près de 18 MT vendredi, en baisse de 49% par rapport au niveau de l’année précédente.

Plus tôt ce mois-ci, le gouvernement avait révisé l’allocation de céréales dans le cadre du Pradhan Mantri Garib Kalyan Anna Yojana (PMGKAY) de mai à septembre 2022.

A lire aussi  L'Inde a pleinement protégé les intérêts des agriculteurs et des pêcheurs à la réunion de l'OMC, déclare Piyush Goyal

Conformément à la directive révisée, au cours des cinq mois restants de la phase VI du PMGKAY, FCI a alloué 3,5 MT de blé aux États, conformément à la communication précédente, FCI devait fournir 9 MT de céréales.

L’allocation de riz de mai à septembre de cette année a été révisée à 16 MT contre la norme antérieure de 10,8 MT.

Lancé en 2020 dans le cadre de la mesure de secours Covid-19, dans le cadre du programme PMGKAY, 5 kg de céréales sont fournis gratuitement chaque mois en plus des céréales alimentaires fortement subventionnées à plus de 81 bénéficiaires en vertu de la loi nationale sur la sécurité alimentaire.

« Pour atténuer une situation de pénurie et garantir la disponibilité de stocks suffisants conformément aux normes de stockage, il a été décidé de réviser l’allocation entre mai et septembre 2022 », selon la communication du ministère de l’Alimentation aux États. Cette décision d’allouer plus de riz que de blé est intervenue après que le stock de blé détenu par FCI au 1er mai est tombé à un creux de cinq ans de 31 MT le 1er mai.

Des sources ont indiqué à FE qu’en raison de la faiblesse des stocks, le gouvernement a réduit le blé fourni dans le cadre du programme avec du riz, dont les stocks sont abondants. Au 1er mai, FCI a 33,15 MT de riz tandis que 20 MT supplémentaires sont à recevoir des meuniers. Ceci contre une norme tampon de 13,58 MT début avril.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.