Le rattrapage net des impôts directs augmente de 45% pour atteindre plus de Rs 3,39 lakh cr jusqu’à la mi-juin

Economie

Reflétant une légère hausse de l’économie, les perceptions nettes d’impôts directs entre avril et mi-juin ont bondi de 45% pour atteindre plus de Rs 3,39 lakh crore, a annoncé vendredi le département de l’impôt sur le revenu.

L’amélioration des recouvrements est principalement due à une croissance de 47% du ratissage TDS et à une augmentation de 33% de la réalisation fiscale anticipée pour le trimestre avril-juin.
La perception nette d’impôts directs de plus de Rs 3,39 lakh crore comprenait l’impôt sur les sociétés (CIT) de plus de Rs 1,70 lakh crore et l’impôt sur le revenu des particuliers (PIT), y compris la taxe sur les transactions de sécurité (STT), de plus de Rs 1,67 lakh crore.

«Les chiffres des perceptions d’impôts directs pour l’exercice 2022-23, au 16 juin 2022, montrent que les perceptions nettes sont de Rs 3,39,225 crore par rapport à Rs 2,33,651 crore sur la période correspondante de l’année précédente, ce qui représente une augmentation de 45% par rapport aux collectes de l’année précédente », a déclaré le Conseil central des impôts directs (CBDT).

La collection a enregistré une croissance de 171% par rapport à la période correspondante de 2020-2021 où elle s’élevait à Rs 1,25 lakh crore, et de 103% au-dessus de Rs 1,67 lakh crore collectés au cours de la même période de 2019-2020.

Les collectes brutes ont augmenté de 40% pour atteindre plus de Rs 3,69 lakh crore jusqu’au 16 juin. La collecte à la même période l’année dernière était supérieure à Rs 2,64 lakh crore.
La collecte brute comprenait des remboursements de Rs 30 334 crore.

A lire aussi  Le génie de l'inflation est sorti, les perspectives à court terme sont sombres

Les perceptions fiscales anticipées pour le premier trimestre de cet exercice s’élevaient à plus de Rs 1,01 lakh crore contre Rs 75 783 crore au cours de la période correspondante de l’exercice précédent, enregistrant une croissance de plus de 33%.

Cela comprend CIT à Rs 78 842 crore et PIT à Rs 22 175 crore.
Les collections TDS à plus de Rs 2,29 lakh crore étaient supérieures de 46% aux Rs 1,57,434 crore réalisées au cours de la période correspondante de l’exercice précédent.

La perception des taxes d’auto-évaluation a été enregistrée à Rs 21 849 crore, 41% de plus que Rs 15 483 crore collectés il y a un an.
Au cours du dernier exercice clos le 31 mars 2022, la perception des impôts directs de l’Inde a augmenté d’un record de 49% pour atteindre Rs 14,10 lakh crore.

Le gouvernement a estimé à percevoir Rs 14,20 lakh crore des impôts directs cet exercice. Cela comprend Rs 7,20 lakh crore des impôts sur les sociétés et Rs 7 lakh crore des contribuables individuels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.