Le total des passifs du gouvernement augmente de 3,7% pour atteindre Rs 133,22 lakh crore au cours du trimestre de mars

Economie

Le passif total du gouvernement a augmenté de 3,74% pour atteindre Rs 133,22 lakh crore au cours du trimestre de mars, contre Rs 128,41 lakh crore au cours des trois mois clos en décembre 2021, selon le dernier rapport sur la gestion de la dette publique.

En termes absolus, le total des passifs, y compris les passifs du «compte public» du gouvernement, a bondi à Rs 1,33,22,727 crore à la fin du 31 mars 2022. Au 31 décembre 2021, le total des passifs s’élevait à Rs 1,28,41,996 crore.

Le rapport publié jeudi par le ministère des Finances indique que la dette publique représentait 92,28% de l’encours total des dettes fin mars. Il était de 91,60 % à la fin décembre de l’année dernière.

En outre, le rapport indique que le rendement moyen pondéré des émissions primaires de titres datés a augmenté à 6,66 % au quatrième trimestre, contre 6,33 % au troisième trimestre de l’exercice en cours.

« L’échéance moyenne pondérée des émissions de titres datés était également plus élevée à 17,56 ans au T4 de l’EX22 (16,88 ans au T3 de l’EX22).
« L’échéance moyenne pondérée de l’encours des titres datés était plus élevée à 11,71 ans à la fin du quatrième trimestre de l’exercice 22, contre 11,69 ans à la fin du troisième trimestre de l’exercice 22 », a-t-il déclaré.

Les prix du pétrole brut sont également restés à un niveau élevé au cours du trimestre, atteignant un sommet de 129,26 USD/bbl avant de se modérer légèrement et de clôturer à 104,40 USD/bbl à la fin du trimestre, selon le rapport.

A lire aussi  Le bilan de RBI a augmenté de 8,46 pc au cours de l'exercice 22 pour atteindre Rs 61,9 lakh crore

Il a noté que le niveau élevé des prix du brut a contribué au durcissement du rendement du G-Sec à 10 ans sur le marché intérieur.
En ce qui concerne le schéma de propriété des titres du gouvernement central, le rapport indique que la part des banques commerciales s’élevait à 37,75% fin mars, soit moins que les 35,40% enregistrés fin décembre 2021.

Fin mars, la part des compagnies d’assurances et des caisses de prévoyance s’élevait respectivement à 25,89% et 4,60%.
La part des fonds communs de placement était de 2,91% à la fin mars contre 3,08% à la fin du trimestre de décembre 2021, tandis que la part de RBI a baissé à 16,62% contre 16,92% au cours de la même période.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.