L’effectif de Gig va tripler pour atteindre 23,5 millions d’ici FY30

Economie

Déclarant que l’avenir du travail évolue rapidement, le Niti Aayog a estimé que la main-d’œuvre de l’Inde va plus que tripler pour atteindre 23,5 millions d’ici l’exercice 30, contre 7,7 millions pour l’exercice 21. La construction, la fabrication, le transport et la logistique seraient les quatre principaux secteurs à l’origine de ces emplois.

«On estime qu’en 2020-2021, 7,7 millions de travailleurs étaient engagés dans l’économie des concerts. Ils constituaient 2,6 % de la main-d’œuvre non agricole ou 1,5 % de la main-d’œuvre totale en Inde. La main-d’œuvre des concerts devrait atteindre 23,5 millions de travailleurs d’ici 2029-30. Ils devraient former 6,7% de la main-d’œuvre non agricole ou 4,1% des moyens de subsistance totaux en Inde d’ici 2029-30 », a déclaré l’Aayog dans un rapport.

Il a cependant déclaré que « l’estimation n’est qu’indicative et peut ne pas représenter la taille réelle de la main-d’œuvre de concert » en raison de la disponibilité limitée des données. L’étude a été construite sur des hypothèses dérivées d’études macro et micro. Les données de l’étude proviennent d’une enquête menée auprès de 3 300 travailleurs de plateformes et de 1 700 travailleurs hors plateforme dans 12 villes en Inde, fin 2019.

Les travailleurs à la tâche sont ceux qui ont des moyens de subsistance en dehors de l’arrangement traditionnel employeur-employé. Un sous-ensemble de l’économie des concerts, les travailleurs des plateformes sont ceux dont le travail est basé sur des applications logicielles en ligne ou des plateformes numériques comme Zomato et Swiggy.

Concept relativement nouveau, la gig economy a pris ses ailes dans le pays, en particulier pendant les jours de pandémie où la mobilité était une contrainte. Selon Niti Aayog, environ 6,8 millions de travailleurs à la demande étaient là dans le pays en 2019-2020, formant 2,4% de la main-d’œuvre non agricole ou 1,3% du total des travailleurs du pays.

A lire aussi  L'inflation pourrait s'atténuer progressivement au cours du second semestre de l'exercice, selon le gouverneur de la RBI, Shaktikanta Das

Citant diverses études, le rapport de Niti Aayog suggère que la construction, la fabrication, le transport et la logistique ont le potentiel de produire le plus grand nombre, plus de 70 millions, d’emplois «gigables» à l’avenir. Cependant, la gig economy est en pleine expansion et sa présence est visible dans d’autres secteurs tels que le textile, les services bancaires et financiers, l’électricité, le gaz et l’eau, l’immobilier, l’informatique et les ITS, l’éducation et les services personnels.

Actuellement, plus de 75 % des entreprises ont moins de 10 % d’effectifs, mais cette proportion est appelée à augmenter avec les multinationales qui se tournent vers des options d’embauche flexibles.

Le rapport Niti Aayog indique qu’à l’heure actuelle, environ 47 % du travail à la demande concerne des emplois moyennement qualifiés, environ 22 % des emplois hautement qualifiés et environ 31 % des emplois peu qualifiés. « La tendance montre que la concentration de travailleurs moyennement qualifiés diminue progressivement et que celle des travailleurs peu qualifiés et hautement qualifiés augmente », a-t-il déclaré.

L’Inde est déjà devenue l’un des plus grands pays au monde pour le flexi-staffing – travail à la demande et sur plateforme – et cette forme de travail continuera probablement de croître avec l’augmentation des plateformes de commerce électronique.

Pour exploiter le potentiel du secteur des plateformes de concerts, le rapport recommande d’accélérer l’accès au financement par le biais de produits spécialement conçus pour les travailleurs des plateformes, mettant en relation les indépendants exerçant une activité de vente de cuisine régionale et rurale, d’alimentation de rue, etc., avec des plateformes pour leur permettre de vendre leurs produits à des marchés plus larges dans les villes et les cités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *