L’organisme de financement du développement commencera ses opérations au prochain trimestre

Economie

La Banque nationale pour le financement des infrastructures et du développement (NaBFID), l’une des principales initiatives du gouvernement pour financer des projets d’infrastructure à long terme, devrait commencer ses opérations au deuxième trimestre de cet exercice. « Tous les dispositifs sont en place et les nominations des cadres supérieurs se font. Toutes ces choses devraient être finalisées dans un mois et demi et elles seront prêtes à fonctionner », a déclaré un haut responsable du ministère des Finances à FE.

Suite à une annonce dans le budget de l’exercice 22, le gouvernement a adopté une loi en mars 2021 pour créer le NaBFID, une institution de financement du développement (IFD).

Le DFI était censé jouer un rôle de catalyseur dans le financement de projets à long terme, y compris ceux relevant du pipeline d’infrastructure nationale de 111 000 milliards de roupies. Il financera des projets cruciaux des secteurs privé et public. Le gouvernement s’attend à ce que le NaBFID lève jusqu’à 3 000 milliards de roupies au cours des cinq prochaines années, en tirant parti du capital social initial proposé de 20 000 crores de roupies.

Le gouvernement a également engagé une subvention de Rs 5 000 crore en plus de l’équité proposée. Il détiendra initialement l’intégralité de l’IFD mais, au fur et à mesure que d’autres investisseurs se joindront à lui, il est prêt à diluer son capital à 26 %.

Bien que le NaBFID ne puisse à lui seul satisfaire les vastes besoins de financement d’un pays comme l’Inde, le gouvernement pense qu’il peut jouer un rôle d’ancrage sur ce front et que son succès pourrait engendrer de nombreuses IFD.

A lire aussi  Déblocage retardé des subventions alimentaires : FCI recourt à d'importants prêts à court terme

En octobre 2021, le gouvernement a nommé le banquier vétéran KV Kamath président du NaBFID pour un premier mandat de trois ans. Le DFI a déjà constitué une équipe de base de 25 personnes et le processus de sélection de son directeur général (MD) et d’autres dirigeants pour diriger la banque est en cours. En mars, les critères d’éligibilité pour le poste de MD ont été légèrement assouplies et la date limite de soumission des candidatures a été reportée au 25 mars à partir du 7 mars. La Reserve Bank of India a déclaré que le NaBFID sera réglementé et supervisé comme une institution financière indienne. institution par elle.

Le gouvernement a stipulé qu’au moins la moitié du conseil d’administration du NaBFID comprendra des administrateurs non officiels et que les émoluments des cadres supérieurs seront déterminés par le marché (par exemple, selon l’annonce pour la recherche de candidatures de candidats potentiels, le MD aura un ensemble de rémunération de Rs 3,36 crore par an). Le MD et le MD adjoint auront un mandat relativement long pour leur permettre de travailler sur leur vision avec une mise en œuvre appropriée. L’IFD bénéficiera d’avantages fiscaux pendant 10 ans et de la garantie du gouvernement pour sécuriser les fonds.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.