Subventions à la pêche : les membres de l’OMC tiendront des pourparlers à partir du 16 mai pour résoudre les questions litigieuses

Economie

Les membres de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) tiendront des négociations intensives du 16 au 20 mai à Genève pour résoudre les questions litigieuses liées à l’accord mondial proposé sur la réduction des subventions à la pêche nuisibles, avant la 12e Conférence ministérielle (MC12) le mois prochain.

Le président des négociations, l’ambassadeur Santiago Wills de Colombie, a déclaré que cette « semaine du poisson » sera l’occasion pour les membres de travailler à la finalisation du projet d’accord, selon un communiqué de l’OMC.

« Les membres de l’OMC tiendront du 16 au 20 mai des négociations intensives visant à résoudre les problèmes restants pour un accord mondial visant à réduire les subventions nuisibles à la pêche avant la MC12 le mois prochain », a-t-il déclaré.

Les membres négocient un projet d’accord sur les subventions à la pêche. L’objectif est de discipliner les subventions pour une pêche durable et d’éliminer les subventions à la pêche INN (illégale, non déclarée et non réglementée) et d’interdire qu’elles contribuent à la surcapacité et à la surpêche.

« Le MC12 doit maintenant commencer le 12 juin, c’est-à-dire dans seulement quatre semaines. Il est donc temps de mettre fin à des décennies de négociations et de conclure les négociations de l’OMC sur les subventions à la pêche afin que les résultats puissent être adoptés par les ministres », a déclaré le président dans un message vidéo.

La 12e conférence ministérielle, la plus haute instance décisionnelle de l’OMC, doit se réunir du 12 au 15 juin à Genève.
« En fin de compte, nous ne devrions pas négocier les uns contre les autres, mais contre l’épuisement incessant des stocks mondiaux de poissons, si vital pour les moyens de subsistance, la sécurité alimentaire et une planète saine », a-t-il déclaré.

A lire aussi  Les économistes du SBI fixent la croissance du PIB au T4 à 2,7 pc, l'expansion de l'exercice 22 à 8,5 pc

Les questions litigieuses qui n’ont pas encore été résolues comprennent des questions liées au traitement spécial et différencié et aux subventions non spécifiques aux carburants.
L’Inde a souligné à maintes reprises qu’elle souhaitait finaliser un accord sur les subventions à la pêche à l’OMC, car les avantages irrationnels et la surpêche de nombreux pays nuisent aux pêcheurs nationaux et à leurs moyens de subsistance.

Le pays veut un résultat équitable et équilibré car il fournit un soutien à ses petits pêcheurs marginaux qui dépendent du secteur pour leur subsistance.
A l’OMC, les pays membres négocient à travers un texte pour finaliser un accord.

Les négociations de l’OMC sur les subventions à la pêche ont été lancées en 2001 à Doha, avec pour mandat de clarifier et d’améliorer les disciplines existantes de l’OMC sur les subventions à la pêche.
La dernière réunion du MC a eu lieu en décembre 2017 à Buenos Aires, en Argentine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.